Particuliers

Publié le

Armes de catégorie D (acquisition et détention libres)

Quelles sont les armes en vente libre ? Un mineur peut-il acheter une arme ? Peut-on porter et transporter ces armes ? Cette page vous indique les règles pour les armes classées en catégorie D.

    Les armes suivantes, classées dans la catégorie D, peuvent être achetées et détenues librement :

    Principales armes classées en catégorie D (hors munitions)

    Type d'arme

    Caractéristiques

    Objet pouvant constituer une arme dangereuse pour la sécurité publique

    Exemples : arme non à feu camouflée, poignard, couteau-poignard, matraque, projecteur hypodermique

    Certaines bombes aérosols incapacitantes ou lacrymogènes

    Capacité de 100 ml maximum

    Certaines armes à impulsion électrique de contact

    Exemples : matraque électrique, poing électrique, certains modèles de shocker

    Arme et lanceur dont le projectile est propulsé de manière non pyrotechnique

    Énergie à la bouche comprise entre 2 et 20 joules

    Exemples : lanceur de paint-ball, carabine à air comprimé

    Arme conçue pour le tir de munitions à blanc, à gaz ou de signalisation

    Non convertible pour d'autres projectiles

    Arme historique et de collection

    • certains modèles non dangereux d'avant 1900,

    • certains modèles d'après 1900 figurant sur une liste des ministères de l'intérieur et de la défense

    Reproduction d'arme

    Modèle d'avant 1900.

    Tire uniquement des munitions sans étui métallique.

    La fabrication ne doit pas améliorer sa précision et sa durabilité.

    Matériel de guerre neutralisé (rendu inapte au tir)

    • modèles d'avant 1946 sauf les armes à feu des catégories A, B ou C neutralisées

    • modèles d'après 1946 figurant sur une liste du ministère de la défense

    Arme historique et de collection

    Reproduction d'arme d'avant 1900

    Arme neutralisée (rendue inapte au tir)

    Non. Vous devez être majeur pour acquérir une arme de catégorie D, y compris ses éléments et munitions.

    Le port et le transport d'une arme de catégorie D hors de votre domicile (par exemple, dans votre voiture) sont interdits sans motif légitime.

    En cas de contrôle de sécurité (vérification d'un sac, d'un véhicule…), vous devez être en mesure de fournir un motif légitime.

    Pour déterminer si vous avez une raison valable de porter ou transporter une arme, les forces de l'ordre, ou le juge en cas de litige, tiennent compte du lieu, des circonstances et du contexte.

    L'examen du motif légitime se fait au cas par cas.

    Ainsi, prétendre que l'arme servirait à mieux affronter une altercation ou un danger ne constitue pas un motif légitime en soi.

    Cela dépend des lieux, des circonstances et du contexte.

    Les sanctions applicables en cas de port ou de transport d'une arme de catégorie D hors de votre domicile, sans motif légitime, varient selon l'arme.

    Vous risquez une amende de 750 € .

    Exemple

    Lanceur de paint-ball, carabine à air comprimé.

      Vous risquez une amende de 15 000 € et 1 an de prison.

      Si vous commettez l'infraction avec une autre personne, vous risquez une amende de 30 000 € et 2 ans de prison.

        Vous risquez une amende de 15 000 € et 1 an de prison.

        Si vous commettez l'infraction avec une autre personne, vous risquez une amende de 30 000 € et 2 ans de prison.

        Toutefois, si vous remettez volontairement l'arme aux forces de l'ordre, vous risquez une amende forfaitaire de 500 €. Le montant est minorée (400 €) ou majorée (1 000 €) selon le délai dans lequel vous payez l'amende.

        Armes